jump to navigation

La franchise cautionnée 29 mars 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , ,
2 comments

Le concept de franchise cautionnée a été créé par le groupe France Mutuelle en 1996 et a été suivi par MMA en 2007. Son principe est simple, vous payez en fonction de votre consommation ! Petite révolution dans le monde de la mutuelle santé !

Comment cette franchise cautionnée fonctionne-t-elle ? Le paiement de votre complémentaire santé est divisé en deux :

–    Une partie fixe qui se nomme « cotisation »

–    Une partie qui peut être remboursable et qui se nomme « caution »

Si vos frais de santé sont maîtrisés et peu importants, une partie ou la totalité de votre caution vous est remboursée. Ce que vous n’utilisez pas, vous le récupérez.

Si vos frais de santé sont importants, vous ne paierez aucune majoration. La complémentaire santé vous rembourse normalement.

En fin d’année, la part non utilisée de votre caution vous est intégralement remboursée.

Prenons l’exemple d’une complémentaire santé, avec franchise cautionnée. Le coût mensuel est de 52,17€, dont 24,65€ de cotisation et 27,52€ de caution. Si pendant l’année, vous n’avez pas été malade, et n’avez donc eu aucune dépense de santé, l’intégralité de la caution vous est remboursée, soit 330,24€ :

27,52 * 12 = 330,24

Si vous avez eu des frais de santé, et que les remboursements de la complémentaire santé ont été de 100€, alors vous êtes remboursé de 230,24€ :

330,24-100 = 230,24

Si vous avez eu une année difficile avec beaucoup de frais médicaux, et que les remboursements de votre complémentaire santé ont été de 1000€. Vous ne serez pas remboursé de votre caution, mais vous ne paierez pas de majoration. Tous vos soins sont pris en charge, selon vos garanties.

La taxation des complementaires santes est en marche! 5 août 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

Voici LE sujet de ces derniers jours, la taxation des complémentaires santés. Comme je vous l’ai déjà dit dans l’article du 30 juillet, un nouveau plan de redressement de l’assurance santé va être mis en place. Et la taxation des complémentaires santés est la mesure phare, dont tout le monde parle aujourd’hui !

Il faut savoir que cette taxation a été choisie pour ne pas augmenter le ticket modérateur et donc pour que les assurés n’aient pas une nouvelle charge directe ! Bon, mais le problème n’est que déplacé ! En effet, au lieu d’une charge directe, c’est une charge indirecte (la répercussion de cette taxe sur le prix de nos complémentaires santés) que nous allons supportée, encore…

Tout le monde prédit que les mutuelles de santé et les assurances privées augmenteront leur tarif ! Ce à quoi nous répond notre ministre de la santé, Roselyne Bachelot : si votre tarif augmente, changez de complémentaire, faites jouer la concurrence ! Bien, merci madame le ministre ! Mais s’ils augmentent à peu près tous en même temps, c’est-à-dire, dès que la mesure sera adoptée, alors on fait quoi ! Peut-être faut-il commencer à se tourner vers la concurrence européenne, si elle existe… Sujet à travailler !

Mais quel est la vraie polémique à voir dans cette taxation ? Les assurances privées et mutuelles santé, devraient, avec cette taxation, être « associés » dans la « gestion » de la sécurité sociale ! Et voilà ! Le gouvernement commence à faire rentrer le privé dans l’assurance maladie ! Plusieurs syndicats et associations de malades dénoncent cela, comme un début de privatisation de l’assurance maladie !

Suite dans le prochain article !

Nouveau plan de l’assurance maladie, et un de plus ! 30 juillet 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , , ,
add a comment

Des plans, des plans, des plans…mais quand va-t-on voir les effets (on parle des positifs, bien sûr) de tous ces plans ?

Examinons celui-ci, le « nouveau », avant d’en tirer des conclusions !

Donc son objectif est de réduire, d’environ 4 milliards d’euros, le déficit prévu pour 2009. Jusque là, c’est bien !

Les postes sur lesquels des économies vont être faites sont les suivants :

– Baisse des prix de certains médicaments génériques et de certains actes et analyses

– Baisse de la prescription des nouveaux médicaments qui sont plus chers

– Baisse de prescriptions de transports sanitaires ou d’arrêts maladies : cela se traduit comment, par un quota donné aux médecins ?

– Augmentation de la productivité des hôpitaux : Cela veut dire quoi exactement pour un hôpital public, avoir une meilleure rentabilité, donc augmenter les prix ?

– Incitation des médecins à réduire les dépenses par le biais de contrats individuels avec l’assurance maladie : Qu’est-ce que cela veut dire ???? Je ne comprends pas, mais tout ce que je sais, c’est que les syndicats de praticiens commencent à se plaindre de cette mesure qui « craignent une incitation à faire de l’argent sur le dos de leurs patients » ! Pas très réjouissant tout ça.

Tout ça pour un total de 2 milliards d’euros.

Ensuite, des réductions de frais auront lieu, par la restitution de près de 400 millions d’euros d’intérêts payés.

Et enfin, l’Assurance maladie veut avoir de nouvelles ressources, pour un montant de 1,6 milliards d’euros. Cela se fera par :

– L’instauration d’une taxe sur le chiffre d’affaires des mutuelles et assurances santé. Cette taxe doit rapporter environ 1 milliard d’euros… Mais bien sûr, et ces compagnies ne vont rien dire… Dire peut être pas, mais augmenter leurs prix pour couvrir cette taxe, ça, c’est évident ! Donc autant dire que nous allons payer ce milliard d’euros !

– Instauration d’un forfait social payé par les entreprises (exonération que ces sociétés avaient jusqu’à présent). Ca c’est bien pour relancer l’économie !!! Une nouvelle taxe pour les entreprises, qui sont entre parenthèses les plus taxées d’Europe, va faire du bien à l’économie, c’est connu !

– Augmentation des ressources de la Sécurité Sociale au travers des accidents du travail ou des maladies professionnelles. Petit tour de passe passe, on dirait !

En conclusion, ce que je retiens de cette nouvelle, nouvelle réforme : le prix de ma mutuelle santé va augmenter !!!

Décoder le remboursement des complémentaires santé, le chemin de croix ! 13 juillet 2008

Posted by mutuelle in Comprendre comment ca marche?.
Tags: , , , ,
add a comment

Les offres des complémentaires santé nous semble, à première vue, très simples : 300% de remboursement en dentaire, 200% en optique, 350% en soins courants ! Toutes ces offres semblent être très intéressantes, et pourtant…

La question importante à se poser est : 350% de quoi ? Du prix payé ? Mais non, bien sûr, cela serait trop beau ! La réponse est bien moins réjouissante. En effet, ce fameux remboursement des complémentaires santé est calculé par rapport au Tarif de Convention de la Sécurité Sociale. Quand on nous parle de 350% en optique, le message à décoder est le suivant, 350% du Tarif de Convention de la Sécurité Sociale, en optique ! Petit oubli, ou pour être plus juste, information écrite en tout tout tout petit, qui comme vous le verrez, fait toute la différence !

Alors tous à vos calculettes, nous allons entrer dans le monde mystérieux des remboursements de santé !

Prenons un exemple : le remboursement de mon médecin généraliste, avec une complémentaire santé m’annonçant 150% de remboursements !

Le prix de la consultation de mon médecin généraliste est de 35€. Jusque là, ca va.

La Sécurité Sociale a fixé, dans son Tarif de Convention, ce même prix à 21€, prix qui selon elle, est le plus juste !!!

Première étape : le remboursement de la Sécurité Sociale

Celle-ci nous rembourse, en général, environ 70% du Tarif de Convention, soit, dans notre exemple 70% de 21€, ce qui nous donne :

21×0,7 = 16,5

Le reste de 4,5€ (21-16,5=4,5) est ce qu’on appelle le ticket modérateur !

La Sécurité Sociale me rembourse donc 16,5€ de mes 35€ payés chez mon médecin généraliste.

A ce stade du calcul, il reste à ma charge 18,5€ :

35-16,5=18,5

Comprenant le ticket modérateur ainsi que le dépassement d’honoraire de mon médecin (calculé par rapport au 21€ du Tarif de Convention) : 4,5 + 14.

2ème étape : le remboursement de ma complémentaire santé, à savoir 150%

Comme nous l’avons dit précédemment, il s’agit de 150% du Tarif de Convention, soit :

21×150% = 31,5

Moi, naïve et pensant que ce qu’on me dit (à moitié) est vrai, je penserai donc que ma complémentaire santé va me rembourser 31,5€ ! Que nenni ! L’astuce est la suivante, votre complémentaire santé, ou mutuelle santé ou assurance santé, comme on veut, vous rembourse 150% du Tarif de Convention (on se répète), en complément du remboursement de la Sécurité Sociale !!!

Reprenons notre exemple pour y voir plus clair :

150% du TC (appelons le ainsi) = 31,5

La Sécurité Sociale me rembourse 16,5€.

31,5-16,5=15€

Donc ma complémentaire santé ne me rembourse que 15€… Ah non, pardon ! Il reste encore à déduire 1€ de contribution forfaitaire (à quoi, je ne sais pas !).

Enfin, on y arrive, j’en étais donc à mon remboursement ! Ma complémentaire santé me rembourse donc : 14€ !

Donc finalement :

35 -16,5-14 = 4,5€ à ma charge !

Et, ma complémentaire santé m’a remboursé, EN VRAI en pourcentage :

14/21 = 0,6667 soit 66,67 % des 21€ du Tarif de Convention !

Et non les 150% annoncés de manière non claire !

Et par rapport au prix que j’ai réellement payé :

14/35=0,4 soit 40% de ma dépense !!!

Conclusion : On a toujours besoin d’une bonne calculette !