jump to navigation

La couverture maladie aux Etats Unis 2 septembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , ,
add a comment

Chaque année le Bureau américain du Recensement fait une enquête sur le taux de pauvreté aux Etats Unis, et sur l’assurance médicale.

Le rapport sur l’année 2007 est effrayant ! En effet le nombre de personnes vivant sans couverture maladie est de 45,7 millions ! Petite bonne nouvelle quand même, ce nombre a diminué depuis 2006. En effet, il passe de 47 millions en 2006 à 45,7 millions en 2007, sur une population totale d’environ 300 millions d’habitants !

Faisons un petit calcul : 45,7 / 300 = 15,2% de la population américaine n’a aucune assurance maladie, rien ! Evidemment, on parle bien d’assurance maladie, comme notre sécurité sociale, et non de complémentaire santé !

Sachant, comme nous l’avons vu dans un article précédent, qu’en moyenne, le prix des médicaments coûtent 2 fois plus cher aux Etats Unis, qu’en France, on ne peut être qu’effaré…

On apprend que ce recul, entre 2006 et 2007, est du à des programmes fédéraux sur l’assurance maladie, aidant les personnes âgées, les handicapés lourds ou sans ressources. Quand même, un peu d’humanité…enfin… pas beaucoup …

Le problème est, qu’aux Etats Unis, où il n’existe pas d’assurance maladie obligatoire, ce sont les entreprises qui se chargent de financer les primes d’assurances…mais pas tout le temps non plus !
Alors sur 256 millions d’américains de moins de 65 ans, en 2007, 59,3% sont assurés par leur entreprise, 19% sont assurés par un programme public d’assurance, 7% ont une assurance privée, et le reste n’a rien !

Et, en 2008, ce sujet devient, ENFIN, un point des programmes politiques pour les prochaines élections américaines, avec Barack Obama qui souhaite un système national d’assurance maladie pour ceux dont les employeurs ne financent pas d’assurance maladie, et John Mc Cain, qui, refusant évidemment la proposition de Barack Obama, veut aider les familles les plus pauvres à avoir une assurance maladie, grâce à des incitations fiscales.