jump to navigation

Les complémentaires santé refusent de signer le protocole d’accord sur les prothèses dentaires 17 avril 2012

Posted by mutuelle in Actualites.
add a comment

Depuis début mars, les syndicats des dentistes, l’assurance maladie ainsi que les complémentaires santé se sont plusieurs fois réunis concernant les tarifs des prothèses dentaires et de l’orthodontie.

Initialement les discussions concernaient le coût des prothèses et « la façon dont on détermine l’affichage du prix de vente par rapport au prix d’achat » a déclaré Fabrice Henry, Président de l’Unocam, l’union des complémentaires santé.

Mais très vite, l’enjeu principal de ces discussions était de parvenir à un plafonnement des tarifs des prothèses dentaires pour les 3,5 millions de personnes ayant un revenu trop élevé pour profiter de la CMU mais assez modeste pour bénéficier de l’aide à la complémentaire santé.

Malheureusement, les discussions qui ont repris depuis le 3 avril dernier en sont toujours au point mort.

L’assurance maladie souhaitait que les dentistes baissent les tarifs de prothèses dentaires et d’orthodontie afin que la prise en charge des complémentaires santé soit meilleure.

En contrepartie, l’assurance maladie prévoyait d’augmenter les tarifs des soins dentaires classiques (plombages, détartrage) et de chirurgie.

Il faut dire que les tarifs des soins conservateurs n’ont été que très peu revalorisés ces dernières années.

C’est la raison pour laquelle les dentistes se rattrapent sur les prothèses et l’orthodontie dont les honoraires sont libres et qui ont fortement augmenté ces derniers temps.

L’Unocam a pour sa part annoncé qu’elle refuserait le protocole d’accord proposé le 3 avril dernier par l’assurance maladie qui prévoyait des efforts partagés entre les complémentaires santé et les dentistes pour limiter les tarifs des prothèses dentaires.

Etienne Caniard, Président de la mutualité française estime, lui, que le taux des remboursements des complémentaires santé est deja bien assez élevé et dénonce également « un désengagement de l’assurance maladie de plus en plus marqué ».

Si les discussions concernant le plafonnement des tarifs des prothèses dentaires sont pour le moment totalement bloquées, les complémentaires santé se disent en revanche prêtes à signer un avenant à un protocole d’accord concernant des points plus généraux comme la revalorisation des consultations…

Publicités