jump to navigation

L’Unocam propose une série de mesures pour réduire le déficit de la Sécurité Sociale 8 août 2010

Posted by mutuelle in Actualites.
trackback

L’Unocam, Union Nationale des Organismes d’Assurance Maladie Complémentaire, a publié la semaine dernière une série de mesures d’économie qui pourraient permettre à l’Assurance Maladie de réaliser 3,5 milliards d’euros d’économie entre 2011 et 2013.

 Ce n’est pas la première fois que l’Unocam propose des mesures pour réduire le déficit de l’Assurance Maladie, mais cette fois-ci l’organisation espère bien être entendue contrairement au mois d’aout 2009, date à laquelle elle avait rendu son dernier rapport afin de réduire le célèbre déficit mais qui n’avait pas été pris en compte par la loi de financement de la sécurité sociale 2010.

L’Unocam estime pouvoir jouer un rôle important concernant le déficit de la Sécurité Sociale, mais surtout ne veut plus se contenter de « son rôle de payeur aveugle » comme le souligne le quotidien économique Les Echos.

Jean-Martin Cohen Solal, Directeur de la Mutualité française, déclare que cette nouvelle série de propositions constitue «un socle commun minimum d’expression sur lequel nous nous sommes mis d’accord ».

L’organisme a effectivement mis au point une série de mesures d’économie qui permettraient de réaliser 1,2 milliards d’euros d’économie en 2011, 760 millions d’euros en 2012 et 1,48 milliard d’euros l’année suivante.

Une des mesures concerne tout d’abord la biologie médicale. Il est question de réduire les tarifs et de forfaitiser les dépenses d’analyse pour certaines pathologies chroniques.

Par ailleurs, la politique de déremboursement des médicaments serait poursuivie.

Les médicaments dont l’efficacité médicale est estimée insuffisante ou non prouvée seraient moins remboursés voire plus du tout remboursés.

 L’Unocam propose aussi d’aligner les tarifs des médicaments génériques sur les standards européens, et entre autres de dérembourser les cures thermales ce qui générerait une économie de 245 millions d’euros en 2011.

En ce qui concerne les maladies chroniques ou de longue durée, l’Unocam souhaiterait « un renforcement de la coopération entre complémentaires santé et assurance maladie en matière de prévention ».

 L’Unocam espère réellement être entendue cette année contrairement à l’année précédente et estime que cette série de mesures est un très bon outil pour satisfaire d’un côté l’Assurance Maladie (et par conséquent de réduire le déficit de la Sécurité Sociale) et d’un autre côté les complémenataires santé.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :