jump to navigation

Retraités et complémentaires santé 15 juillet 2010

Posted by mutuelle in Actualites.
add a comment

 Selon une enquête IFOP/MNT, les Français retraités subiraient de fortes augmentations des cotisations de sante, ¼ d’entre eux serait d’ailleurs contraints de changer de complémentaire santé.

 Dans un contexte de réforme des retraites, la MNT (Mutuelle Nationale Territoriale) a engagé une réflexion sur les conséquences du vieillissement de la population en matière de protection sociale et sur l’avenir du système de protection sociale des retraités.

En juin dernier, la MNT a donc organisé les rencontres mutualistes territoriales autour du thème « Pour un droit à la santé tout au long de sa vie : comment sauvegarder la solidarité intergénérationnelle ? »

Jean Pierre-Moreau, Président général de la MNT, suite à de maintes réflexions et tenant compte du fait que la question de la solidarité avec les retraités n’est pour le moment pas résolue, a demandé la création d’une caisse de compensation entre opérateurs afin de garantir l’accès aux soins des retraités.

Aujourd’hui, l’assurance maladie se désengage de plus en plus de son contrat initial et, donc avoir un contrat avec une complémentaire santé est devenue une condition d’accès aux soins.

Or, la concurrence est telle qu’elle conduit à une sélection des risques qui se fait aux dépends des plus âgés. Ce phénomène entraîne donc une hausse des cotisations santé et parfois l’impossibilité à bon nombre de retraités de souscrire à une complémentaire santé et donc d’accéder aux soins.

 Il faut par ailleurs savoir que la moitié des actifs protégés par une assurance santé d’entreprise, malgré le fait qu’ils soient protégés par la loi Evin, se retrouve sans couverture sociale une fois à la retraite.

 La MNT, pour solutionner le problème de la couverture des retraités, propose donc que toutes les complémentaires santé adhèrent à un fonds commun et national.

Chaque opérateur de complémentaire santé paierait en fonction du nombre d’actifs assurés et recevrait en fonction du nombre de retraités couverts. De cette façon, les retraités seraient couverts durablement.

Le système de caisse de compensation nationale existe déjà dans plusieurs pays à l’étranger, il serait peut être temps de le mettre en place en France…

Publicités