jump to navigation

Les complémentaires santé trop chères pour les étudiants 18 février 2010

Posted by mutuelle in Actualites.
trackback

Suite à la crise économique, la vie des étudiants ces derniers mois s’est encore dégradée.

Plus de 100 000 d’entre eux vivent actuellement sous le seuil de pauvreté.

Une nouvelle étude sur la santé des étudiants vient de paraître, le constat est  accablant.

D’un côté la santé des étudiants se dégrade, de l’autre ils sont de moins en moins nombreux à souscrire à une complémentaire santé.

Cette nouvelle étude menée par l’USEM (union nationale des sociétés étudiantes mutualistes) et l’institut CSA en partenariat avec le Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports révèle que 83,7% des étudiants sont couverts par une complémentaire santé, la moyenne nationale étant de 92%.

La principale raison de ne pas souscrire à une complémentaire santé est le prix.

Le budget des étudiants est très restreint. Les deux principaux postes sont les études et le logement. Et pour pouvoir joindre les deux bouts, un étudiant sur deux est contraint de travailler en parallèle à ses études.

Souscrire à une complémentaire santé n’est donc pas une priorité pour eux.

Mais, 25% des étudiants disent aussi souffrir d’un manque d’information, c’est une des raisons pour lesquelles ils ne sont pas couverts par une assurance santé.

Cette mauvaise couverture santé a pour conséquence directe la renonciation aux soins. Si environ 95% des étudiants considèrent être en bonne santé, l’étude révèle que les étudiants consultent de moins en moins.

Ce sont les consultations chez les généralistes qui sont le plus en baisse, les consultations chez les gynécologues elles aussi se font de plus en plus rares.

Les étudiants en sciences humaines sont les premiers à renoncer aux soins (27,3%), suivis par les étudiants en lettres (23,4%) puis par les élèves ingénieurs (12,6%).

Enfin, notons que la plupart des étudiants souffrent d’angoisse et de stress (dû aux études, à la fatigue, aux transports…) et que 10% d’entre eux ont des pensées suicidaires.

Les jeunes femmes ayant une vision plus pessimiste de leur vie future sont le plus touchées par ce phénomène.

Malgré les mesures prises par le gouvernement début janvier concernant la valorisation de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, la hausse des cotisations de 5,8% en 2010 n’aidera certainement pas les étudiants à mieux se soigner.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :