jump to navigation

Grippe A : les complémentaires santé renégocient leur contribution financière 21 janvier 2010

Posted by mutuelle in Actualites.
trackback

 Suite à l’échec de la campagne de vaccination contre la grippe A H1N1, la France se retrouve avec des millions de vaccins sur les bras. En effet, en ayant commandé 94 millions de doses, le Ministère de la Santé aurait surestimé la réaction des Français face au phénomène de la grippe A ainsi que la virulence de l’épidémie.

Aujourd’hui, l’Etat cherche à tout prix à réduire le montant de la facture en tentant de revendre les vaccins non utilisés et en résiliant plus de la moitié des commandes.

Les complémentaires santé censées financer la lutte contre la grippe A à hauteur de 230 millions d’euros, veulent par conséquent renégocier leur contribution.

Patrice Henry, Président de l’Unocam (Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire) estime qu’il faut réduire de moitié la contribution, l’état ayant résilié début janvier un contrat d’achat de 50 millions de doses de vaccin, soit un peu plus de la moitié du stock de 94 millions de vaccins prévus au départ par le gouvernement. Il paraît aisé et justifié de faire le calcul et de comprendre que les complémentaires santé souhaitent par conséquent diviser par deux leur contribution.

Par ailleurs, sur les 230 millions d’euros financés par les complémentaires santé, 140 millions sont à la charge des mutuelles qui voient entre autres à cause de cette enveloppe faramineuse, leurs cotisations augmenter. Jean-Pierre Davant, Président de la Mutualité Française, tente lui aussi de revoir à la baisse la contribution des mutuelles et met en avant l’argument imparable que «les adhérents n’ont pas à payer pour des vaccins qui ne seront pas achetés ou cédés à d’autres pays ».

 En début de semaine, les représentants des mutuelles et des complémentaires santé ont été informés par le cabinet de Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, d’une possible renégociation de leur contribution.

 L’Unocam, représentant de tous les acteurs de la couverture santé en France, à savoir les mutuelles, les institutions de prévoyance et les assurances santé devrait être l’interlocuteur principal du Ministère de la Santé dans cette renégociation.

Toutefois, aucune date n’a encore été fixée par le gouvernement…

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :