jump to navigation

Les Français paient de plus en plus cher pour leur santé 26 novembre 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
add a comment

Un nouveau sondage TNS-Sofres met en avant le fait que la santé coûte de plus en plus cher aux Français même s’ils sont couverts par une complémentaire santé.

Le budget santé des Français a en moyenne augmenté de 50 % en 8 ans, les jeunes et les seniors sont encore une fois le plus touchés.

 Depuis 2001, le budget santé des Français n’a cessé de croître pour diverses raisons, notamment le déremboursement des médicaments et les dépassements honoraires médicaux.

 Les dépenses de santé, qui regroupent les frais de cotisation à une complémentaire santé et le montant restant à charge après le remboursement des médicaments, ont augmenté de 40 à 50% en moyenne entre 2001 et 2009.

En effet, le déficit de la Sécurité Sociale (30 milliards en 2010) étant colossal, les Français se voient en payer la facture via des mesures prises par les gouvernements successifs.

Ainsi, l’instauration du forfait de 1€ pour chaque visite chez le médecin, la hausse du forfait hospitalier, les franchises sur les actes médicaux ont un coût non négligeable qui est supporté par les assurés sociaux.

 Ces coûts, s’ils ne sont pas couverts par une complémentaire santé représentent 5,4% du revenu et n’épargnent aucune classe de la société. Les jeunes de 25 ans couverts par une assurance santé ont vu leur budget santé croître de 68% depuis 2001, les seniors eux de 62% (7,2% de leur revenu).

 Aujourd’hui, toutes ces mesures ont considérablement fragilisé notre système de santé et d’ici 2015 les spécialistes estiment que les Français paieront beaucoup plus cher.

En effet, Mathias Mattallah, Président de Jalma prévoit un déficit de 20 milliards en 2012 et de 30 milliards en 2015 si aucune réforme n’est décidée rapidement.

D’autre part, les associations et les collectifs d’usagers mettent en garde les Français sur la disparition progressive de l’assurance maladie solidaire et constatent qu’à terme les assurés sociaux ne seraient plus livrés qu’aux seules assurances privées, un luxe que de nombreux assurés sociaux ne pourront pas se payer.

 Aujourd’hui, 4 français sur 5 estiment toutefois que leur système de santé est le meilleur du monde mais sont-ils prêts à payer encore plus ?

Les Français face à leur système de soins et à leur complémentaire santé 19 novembre 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
add a comment

L’institut LH2 a enfin dévoilé sa quatrième grande enquête au début du mois de novembre, réalisée pour la complémentaire santé AG2R auprès d’un panel de 1007 personnes représentatif de la population. 

Cette enquête a été menée autour de quatre points forts : « la santé, enjeu prioritaire des français », « un système de soins de qualité qui tend à se détériorer », « la problématique du financement du système de soins » et, « une attente plus forte vis-à-vis des complémentaires santé ».

 Malgré la crise économique de ces derniers mois, la santé et la qualité de vie restent primordiales pour les Français. En effet, 70% souhaitent vivre longtemps sans problème financier et si possible dans un environnement préservé.

A l’heure où la baisse du pouvoir d’achat est au cœur de tous les débats, les Français (55%) conservent une place importante à la place des dépenses de santé dans l’ensemble des dépenses quotidiennes

Il faut savoir qu’ils n’étaient que 50% lors de la dernière enquête parue en mai 2007.

 D’autre part, si les Français pensent bénéficier d’un système de soins de qualité, bien meilleur que dans les pays étrangers, 84% pensent que leur système de santé a tendance à se détériorer et, 30% sont même convaincus de cette détérioration.

 Pour la plupart d’entre eux, le déremboursement des médicaments est directement lié à la dégradation du système de santé. De plus en plus de médicaments sont en effet déremboursés pour limiter le déficit de la Sécurité Sociale.

La demande des assurés devient donc de plus en plus forte à l’égard des complémentaires santé.

73% estiment que, dans le cas où il y aurait une hausse des déremboursements des médicaments, l’augmentation de la part à la charge des assurés devrait être remboursée par leur assurance santé.

 Concernant le financement du système de soins, les personnes interrogées sont prêtes à payer plus. 44% des Français sont favorables à une augmentation des cotisations sociales mais seulement 23% sont pour une hausse des cotisations de leur complémentaire santé.

 A l’heure où les Français sont très pessimistes quant à l’issue de la crise économique et voient leur pouvoir d’achat diminuer jour après jour, ils sont prêts à payer plus pour préserver leur système de santé…

La réforme de l’assurance santé en bonne voie aux Etats-Unis 11 novembre 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
add a comment

Ce projet de réforme de l’assurance santé est le plus important des quarante dernières années.

Il est géré par le président Obama depuis le début de sa Présidence alors que celui-ci est malmené dans les sondages et qu’il connaît plusieurs défaites électorales ces dernières semaines. 

Cette réforme vise à étendre l’assurance maladie à tous les Américains. 

Elle a été approuvée de justesse par la Chambre des Représentants le 7 novembre dernier par 220 élus (contre 215).

Un Républicain s’est toutefois rangé du côte des Démocrates pendant le vote déplorant la mauvaise couverture maladie des habitants de sa circonscription.

Il est vrai qu’aujourd’hui 47 millions d’Américains sont dépourvus d’assurance maladie et 25 millions sont mal assurés.

Ce projet permettrait d’élargir la couverture à 36 millions d’Américains supplémentaires et ainsi 96% des Américains seraient couverts par une Assurance santé convenable. 

En fait, il rendrait obligatoire la couverture maladie pour tous les foyers et contraindrait les employeurs à offrir une assurance santé à leurs salariés. En contrepartie des aides fédérales seraient versées pour financer ces assurances.

 L’objectif de cette réforme est aussi de modifier les pratiques des compagnies d’assurance et de complémentaires santé en leur interdisant de refuser de couvrir des personnes à risque. 

Ce projet englobe aussi le programme Medicaid destiné aux américains les plus démunis dont les revenus atteignent au maximum 150% du seuil de pauvreté et leur permettrait d’avoir accès à une complémentaire santé.

 Son coût est estimé à 1100 milliards de dollars sur 10ans. Il serait financé par des aides fédérales d’une part et, et par une taxe de 5,4% prévue pour les personnes qui ont des revenus supérieurs à 500 000$ d’autre part. Les experts prévoient à terme des économies budgétaires conséquentes (130 milliards de dollars sur 10 ans). 

Barack Obama a salué un vote « historique » et a déclaré n’être plus qu’à deux étapes de la Réforme de l’assurance santé en Amérique.

En effet, le texte doit encore être approuvé par la Chambre Haute. Deux compromis provenant de ce projet de réforme initiale seront ensuite proposés aux sénateurs qui n’en retiendront qu’un seul définitivement. 

Si l’avancée de la réforme de l’assurance santé en Amérique n’est pas négligeable, le projet de réforme en l’état actuel sera certainement bien différent du texte définitif…

Les complémentaires santé bouleversées par la crise 5 novembre 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
add a comment

La Dress (direction statistique des Ministère du Travail et de la Santé) a rendu public son rapport annuel concernant les 876 organismes ayant contribué l’année dernière au fonds de CMU.

Ce constat montre dans un premier temps que la crise économique touche de façon inégale les complémentaires santé puis dévoile le bouleversement de ce secteur en profondeur.

 Selon le bilan de l’ACAM (autorité de contrôle des assurances et mutuelles), le chiffre d’affaire global de l’assurance complémentaire santé a chuté de 4% en 2008 par rapport à 2007. La Dress précise que c’est pour les sociétés d’assurance « vie et mixte » assurant une couverture santé que les résultats technique et net comptable se sont le plus contractés.

 En fait, pour l’assurance vie les moins values dues à l’effondrement des marchés financiers en 2008 sont principalement la cause de ces baisses.

 Malgré la forte crise économique de ces derniers mois, le ratio de solvabilité du secteur de l’assurance reste respectable, les marges de solvabilité étant couvertes à 180% par les fonds propres des organismes de complémentaires santé.

 Si le bilan est mitigé pour les complémentaires santé, la crise a également ébranlé ce secteur en profondeur.

En effet, les assureurs privés continuent leur progression en 2009 (ils sont passés de 24,58% de parts de marché en 2007 à 28,84% à juin 2009) au détriment des mutuelles et des institutions de prévoyance qui ont été plus touchées par la crise. Il est vrai que leur résultat net comptable en pourcentage a chuté respectivement de 3 et 6 points entre 2007 et 2008 alors qu’il n’a baissé que de 1 point pour les sociétés d’assurance « vie et mixte » entre 2007 et juin 2009.

De son côté, l’assurance santé reste le principal acteur du marché même si ses résultats sont  en baisse constante : 54,51% des parts de marché contre 57,1% en 2008 et 58,27% en 2007. 

A ce bilan mitigé s’ajoutent les problèmes actuels de la grippe A, ce qui n’arrange pas les affaires du secteur des complémentaires santé…