jump to navigation

Cette semaine, la lutte contre l’obésité fait polémique ! 19 février 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Cette semaine, dans l’actualité, la lutte contre l’obésité fait scandale autour de deux sujets : la charte des publicitaires et professionnels de l’audiovisuel et la pilule Alli !

Mercredi 18 février a été signé une charte contre l’obésité infantile, par les publicitaires et les professionnels de l’audiovisuel. Cette charte a pour but de promouvoir une alimentation saine pour les enfants, les signataires s’engageant à « diffuser des programmes valorisant les bons comportements en matière de nutrition ».

Jusque là, tout semble positif, alors pourquoi cette polémique ? Tout simplement parce que, dans quelques semaines, doit être voté un amendement, le 552, dans le projet de loi sur l’hôpital,  interdisant la publicité des aliments gras et sucrés pendant les programmes télé des enfants. Et donc, l’UFC Que Choisir s’indigne, « tous ses aspects d’éducation resteront absolument sans effet si on n’agit pas sur l’incitation marketing qui actuellement ressemble plus à un matraquage publicitaire pour des produits sans intérêt nutritionnel ». Pour Olivier Andrault, de L’UFC Que Choisir, c’est  « un contre-feu des régies publicitaires pour rendre caduque l’amendement 552 à la loi HPST ». En tout cas, cela y ressemble fortement !

Le second sujet de polémique est la pilule Alli, pour maigrir. Cette pilule, prise en complément d’un régime alimentaire, est censée faire perdre 50% de poids en plus. Par exemple, si vous perdiez 4 kg avec un régime, alors, le régime plus cette pilule vous fera perdre 6kg ! Comment ? Grâce à un principe actif qui empêche le système digestif d’absorber 25% des graisses que vous consommez, et qui seront éliminées par voie naturelle. Si vous consommez plus de graisses que la recommandation de la pilule, vous aurez des effets négatifs type gastro (diarrhée, et autres désagréments gastriques). Charmant, non ? Mais la polémique ne tourne pas autour de cela !

Cette pilule doit être en vente libre dans les pharmacies. Elle s’adresse aux personnes en surpoids, qui ont donc un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 28. Les pharmaciens devront donc, à vue d’œil, vérifier si c’est bien le cas ! Un peu difficile, non ? Evidemment, même les personnes ayant quelques petits kilos à perdre, vont essayer d’acheter cette pilule qui semble miracle ! Belle dérive en perspective !

L’association Allegro Fortissimo, association réunissant des personnes en surpoids, a écrit au ministre de la Santé, et a demandé l’interdiction d’Alli, en rappelant que la molécule, présente dans cette pilule, existait déjà dans un autre médicament, plus dosé, et …qu’il était inefficace, selon les personnes l’ayant pris !

Retrouvez toutes les informations sur les complémentaires santé sur la page « les complémentaires santé du net »

Publicités

Le projet de loi «Hôpital, patients, santé, territoire » et les déserts médicaux 13 février 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , , ,
add a comment

Le mardi 10 février, Roselyne Bachelot a présenté son projet de loi «Hôpital, patients, santé, territoire » pour réformer l’hôpital, qui est examiné depuis par les députés.

Un des principaux points de ce projet est de lutter contre les « déserts médicaux ». Nicolas Sarkozy avait d’ailleurs, à ce sujet, expliqué en septembre dernier « Nous avons trop longtemps laissé les professions de santé autogérer leur démographie. Il est temps d’agir et de faire des choix. Si certains ont du mal à le faire, nous les ferons à leur place. »

Le constat est assez clair, comme vous pouvez le voir sur la carte suivante.

deserts-medicaux

Les régions d’Ile de France et de Provence Alpes Côte D’azur ont le plus de médecins (généralistes et spécialistes) pour 100 000 habitants. En revanche, la Picardie, la Haute Normandie et le Centre sont les régions les moins bien couvertes en soins.

Il devient donc indispensable de gérer ce problème de désertification des soins médicaux avant que cela ne s’aggrave encore plus. Il n’est pas normal que l’accès aux soins ne soit pas le même pour tous les français et que certaines régions de France soient mieux couvertes.

Pour remédier à ce problème, la loi propose plusieurs choses :
–    Les médecins qui s’installeront en zones « surdenses » devront aussi travailler en zones désertifiées (soit en consultation, soit en garde),  ou sinon ils devront payer une indemnité. En échange de cela, la consultation des médecins généralistes passera de 22 à 23 euros.

–    Des agences régionales de santé, ARS, devront être créées. Elles seront présidées par les préfets. Ces agences regrouperont les services de l’Etat ainsi que l’assurance maladie et assureront les soins de santé.

–    Les hôpitaux seront regroupés en « communautés hospitalières de territoire ». La gouvernance de ces hôpitaux sera changée.

Evidemment chez les médecins, cette réforme ne fait pas l’unanimité ! Pour Le président de la Confédération des syndicats médicaux français, Michel Chassang, « Nous ne sommes pas en Union soviétique ! ». Il s’exprimait sur l’obligation d’exercer en zone de désert médical ou sur l’indemnité à payer en cas de non exercice.

Le blog de Julie vous informe sur la complémentaire santé et l’assurance maladie

Bientôt une prime au mérite pour les médecins généralistes ? 6 février 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , ,
add a comment

L’assurance maladie veut le faire, donner une prime au mérite aux médecins généralistes ! Nous devons attendre la publication d’un texte en ce sens dans le Journal Officiel, mais cela a l’air d’être en cours, et la prime pourrait commencer dès le mois de mars.

Alors quels sont les critères de cette prime, et surtout, comment la caisse nationale de l’assurance maladie va-t-elle juger du mérite des médecins généralistes ?

Voici les conditions que doivent atteindre ces médecins d’ici trois ans :

– Les médecins généralistes devront vacciner contre la grippe 75% de leurs patients de plus de 65 ans – Ils devront augmenter les dépistages du cancer du sein des femmes de plus de 50 ans

– Ils devront réduire les prescriptions de vasodilatateurs et benzodiazépines pour les personnes âgées – Ils devront augmenter la part de leurs patients sous traitement de diabète

– Ils devront stabiliser la tension des personnes traitées pour hypertension

– Ils devront prescrire au moins 90% d’antibiotiques génériques

– Au moins 80% d’antiulcéreux et d’antidépresseurs génériques

– Au moins 70% d’anti cholestérols génériques

– Au moins 65% d’antihypertenseurs génériques

– Ils devront aussi baisser la prescription de Plavix (anticoagulant) au profit de l’aspirine

Cette prime pourra aller jusqu’à 7 euros par patient et par an, elle est de 5 600 euros par an maximum, et elle sera proportionnelle aux objectifs atteints. Pour la Sécurité Sociale, cela ne devrait rien coûter. En effet, elle récupérera ces primes par la baisse de prescriptions de médicaments chers.

Les syndicats de médecins libéraux n’ont pas l’air d’accord avec cette prime de mérite, mais la décision, qui doit être prise par le gouvernement, ne dépend pas de leur avis !

Retrouvez sur la page « les complémentaires santé du net » toutes les informations que vous recherchez

La vaccination, rougeole, oreillons et rubéole, sauve la vie et elle est gratuite pour les enfants ! 1 février 2009

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , ,
add a comment

Nous avons tellement l’habitude d’être vaccinés et protégés, que nous en oublions le risque des maladies.

Hélas, une petite fille de 12 ans est morte la semaine dernière de la rougeole. C’est le premier décès causé par la  rougeole depuis 2005, en France. C’est un cas très rare, de 0,7 pour 1000 en Europe, en 2006. Mais cela arrive.

Les médecins nous rappellent donc que la rougeole est une maladie très contagieuse, et qui peut, rarement, entrainer la mort, suite à des complications.

Didier Houssin, directeur général de la santé, explique qu’ « il y a une augmentation très nette du nombre de cas de rougeoles » en France, 566 en 2008, contre 40 et 44 respectivement en 2007 et 2006. Il rappelle que « La vaccination reste indispensable. Elle est bien tolérée et efficace ». De plus elle est complètement prise en charge.

En Europe, en 2006 et 2007, on a enregistré plus de 12 000 cas de rougeole, dont 7 mortels. Les personnes ayant contractées la rougeole n’étaient soit pas vaccinées soit mal vaccinées.

Une campagne de vaccination contre la rougeole vient d’être organisée dans l’établissement scolaire que fréquentait cette petite fille pour être sûr que tous enfants soient bien protégés.

Les autorités médicales rappellent que pour être complètement immuniser contre la rougeole, il faut vacciner les enfants 2 fois, la première à 12 mois et ensuite dans la deuxième année de l’enfant.

L’organisation mondiale de la santé pense que la rougeole pourrait complètement disparaitre d’Europe d’ici à 2010, si le taux de vaccination de la population arrivait à 95%.

L’assurance maladie a mis en place un site internet spécial pour ce vaccin, de la rougeole, des oreillons et de la rubéole, qui vous explique pourquoi faire ce vaccin, les risques de ces maladies et à quel moment faire ce vaccin.

Alors n’hésitez pas à le consulter : http://vaccination-ror.ameli.fr/. Il vous rappelle d’ailleurs que cette vaccination est gratuite pour les enfants de 1 à 13 ans.

Le blog de Julie, toute l’information sur la santé, la complémentaire santé, l’assurance maladie et la réforme de l’assurance maladie.