jump to navigation

L’ « Appel des 39 » : Cri de colère des psys contre la réforme psychiatrique annoncée par Nicolas Sarkozy 17 décembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , ,
trackback

Suite au meurtre d’un jeune homme par un malade psychiatrique, Nicolas Sarkozy a annoncé, début décembre, un plan pour sécuriser les hôpitaux psychiatriques et la création de 4 centres pour les malades les plus difficiles, pour 30 et 40 millions d’euros respectivement.

Mais ce n’est pas tout. Ce plan prévoit également de réformer l’internement d’office, de mettre en place une obligation de soins, et de contrôler  les permissions pour toute sortie.  Nicolas Sarkozy a même évoqué d’utiliser des bracelets électroniques pour suivre les malades.

Suite à cette annonce, 39 professionnels du corps médical psychiatrique, psychiatres, psychologues, psychanalystes, infirmiers, viennent de signer une pétition contre cette réforme, publiée sur Libération.

Cet « Appel des 39 » a été fait à l’initiative d’un psychiatre, Hervé Bokobza, qui avait déjà organisé, en 2003, les Etats Généraux de la psychiatrie.

Voici ce qu’ils dénoncent :
–    La sortie des patients : jusqu’à aujourd’hui, un médecin décidait de cette sortie, la réforme veut donner cette décision au préfet, suite à l’avis d’un groupe comprenant un médecin, un infirmier et un psychiatre (n’appartenant pas à l’hôpital).
–    Le bracelet électronique pour les malades
–    L’obligation de soins pour les personnes qui ont des problèmes psychiatriques, et cela même si cette personne n’est pas consentante.

Les 39 expliquent que «les fondements même de la psychiatrie ont été attaqués avec la plus grande brutalité», «Il aura suffit d’un fait divers dramatique pour relancer la politique de la peur, dont le projet de centres de rétention de sûreté, tout comme les soins sans consentement (…) sont le parachèvement». Pour eux, laisser entendre que la folie est une « une pure dangerosité sociale », ou encore que la maladie mentale est de la délinquance est « inacceptable».

Ils rappellent que « 0,4% des crimes et délits» ont été commis par des personnes jugées irresponsables pénalement.

Publicités

Commentaires»

1. lanoir frédéric - 5 janvier 2009

Ce drame décrit brièvement s’est déroulé à Vesoul .


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :