jump to navigation

Structure du financement de la dépense courante de soins et de biens médicaux, par l’INSEE 26 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , ,
add a comment

L’INSEE, l’institut national de la statistique et des études économiques donne chaque année le résultat de différentes études en cours.

Je me suis intéressée à celle sur la structure du financement de la dépense courante de soins et de biens médicaux et les résultats sont très intéressants.

En effet, nous pouvons noter que la part, en pourcentage, du financement par la sécurité sociale à baisser entre 1995 et 2007, en passant respectivement de 77,1% à 76,6% !

L’Etat et les collectivités locales ont quant à eux légèrement augmenté leur participation en passant de 1.1% en 1995 à 1,4% en 2007.

Les mutuelles sont passées de 7,3% en 1995 à 7,9% en 2007 et les sociétés d’assurance n’ont pratiquement pas bougé, passant de 3.3% à 3,2%.

En revanche, ce sont les institutions de prévoyance qui ont un peu augmenté leur part de financement dans la dépense courante de soins et biens médicaux, avec 1,6% en 1995 et 2,5% en 2007.

La bonne surprise est à voir dans la part des ménages, qui a baissé. En 1995, 9,6% du financement venait des ménages, tandis qu’en 2007 ce pourcentage est tombé à 8,5% !

Nous espérons tous que la réforme de l’assurance maladie annoncée pour l’année 2009 ne va pas augmenter cette part financée par les ménages eux-mêmes !


financement1

Rapport alarmant sur la fertilité masculine dans les pays industrialisés ! 26 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , ,
add a comment

Ce problème de santé publique vient d’être mis au grand jour. Et oui, en un demi-siècle, la production de spermatozoïdes a diminué de moitié, dans les pays industrialisés ! Parallèlement, le cancer du testicule a augmenté ainsi que les malformations génitales chez les petits garçons.

Pourquoi ? Des facteurs environnementaux, comme le tabac, le stress et la pollution chimique sont responsables !

Le 25 novembre, à Paris, sera organisé au Ministère de l’Ecologie, un colloque sur le thème « Environnement chimique, reproduction et développement de l’enfant », pour « faire face aux enjeux ».

Une campagne pour le don de spermatozoïdes s’est donc mise place, relayée par toute la presse ! Ces dons serviront aux couples qui ne peuvent pas donner la vie. Pour la plupart, dans ces couples, l’homme souffre d’une infertilité majeure, mais ces dons peuvent aussi servir aux couples qui risquent de transmettre des maladies graves.

Il faut savoir qu’en 2006, 350 hommes se sont portés volontaires, et seulement 248, parmi eux, ont été retenus comme donneurs. A cette même époque 2030 couples étaient en attente de dons !
Quel est le profil pour être donneur ? Etre volontaire, bien sûr, mais pas uniquement. Il faut aussi que l’homme soit en bonne santé, qu’il soit âgé de moins de 45 ans, et qu’il ait déjà eu un ou plusieurs enfants. Après plusieurs tests, pour éviter tout risque de transmission de certaines maladies, le donneur ainsi que sa femme ou sa compagne (s’il est en couple) doivent donner leur consentement par écrit.

Il est à noter que le nombre d’enfants conçus à partir d’un même donneur est limité à dix « pour prévenir les risques de consanguinité ».

Le don de spermatozoïdes est encadré par la loi la loi de bioéthique du 6 août 2004, comme pour tout don d’une partie du corps humain. Ce don est anonyme et donc l’identité du donneur ne sera jamais connue de l’enfant.

Un numéro vert gratuit a été mis en place, le 0800 541 541, ainsi qu’un site internet . Vous y trouverez toutes les informations médicales et juridiques sur le don de spermatozoïdes.

La dépression est une maladie qui peut être traitée! 20 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , ,
add a comment


La dépression est une maladie qui touche plus de 3 millions de français. C’est une maladie et elle se soigne, alors n’hésitez pas à aller voir un médecin.
La dépression entraine un ralentissement dans tous les registres de votre vie quotidienne, comme l’affectif, la forme physique, le fonctionnement intellectuel, les mécanismes vitaux et corporels.

Plusieurs symptômes sont liés à la dépression :

– Forme physique : se sentir à bout, se sentir fatigué, manquer d’énergie, découragement. Ni le sommeil, ni le repos n’atténuent cette fatigue dépressive. On sent un ralentissement général dans ses activités, on n’a plus de force.

– La vie affective : sentir une tristesse intense, on n’est plus capable de ressentir du plaisir, on ressent une hypersensibilité émotionnelle et une impression d’abandon, d’inutilité et de solitude.

– Le fonctionnement intellectuel : difficultés pour réfléchir, de trouver les mots, diminution de l’attention, de la mémoire, de la concentration, on se dévalorise et on se sent coupable, on a des pensées négatives, et aussi autour de la mort.

– Tout le corps se dérègle : on a une dégradation du sommeil, on manque d’appétit, on a des problèmes sexuels et des symptômes physiques comme des maux de tête, des douleurs articulaires, des problèmes digestifs.

Un site internet a été fait spécialement pour répondre à toutes vos questions sur la dépression et vous expliquer quoi faire. Ce site s’appelle Info dépression et il est très bien fait.

Si vous pensez avoir ces symptômes ou souffrir de dépression, vous pouvez aller consulter un médecin généraliste ou un psychiatre, ils vous aideront à savoir ce que vous avez et à vous soigner. N’hésitez plus, la dépression se soigne !

Le Sénat adopte un amendement plus juste sur l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé ! 18 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , , , ,
add a comment


L’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, ACS, est vraiment le sujet d’actualité ! La semaine dernière, Roselyne Bachelot, la ministre de la santé voulait augmenter cette aide pour les plus de 60 ans de 100€. Et bien cette semaine les sénateurs s’en mêlent.

La semaine dernière, les sénateurs centristes ont proposé un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009, amendement qui a été adopté, sur deux points:
– Revaloriser cette aide de 50% pour les foyers modestes
– Relever le plafond de revenus pour avoir droit à cette aide, ce qui permettra à un plus grand nombre de personnes d’en bénéficier

Les sénateurs centristes ont proposé cet amendement suite à la taxe sur le chiffre d’affaires des complémentaires santé de 1 milliards d’euros, qui doit entrer en vigueur l’année prochaine. Ils pensent que cette taxe « sera répercutée sur les cotisations, ce qui pourrait les rendre inaccessibles à certains assurés ».

Les chiffres sont clairs, il y a en France environ 3,5 millions de français qui n’ont pas de mutuelle, et la moitié pour des raisons financières !

Le problème de ce vote est qu’il n’est pas en accord avec la proposition du gouvernement, et de Roselyne Bachelot qui voulait des mesures plus ciblées aux personnes âgées. Et surtout…cela coûte plus cher ! La proposition de Roselyne Bachelot est estimée à 30 ou 40 millions d’euros par an, tandis que celle des sénateurs est estimée à plus de 100 millions d’euros par an.

Des négociations sont à prévoir ! Et oui, car l’amendement proposé et adopté au Sénat est de loin plus juste que ce que nous avait proposé le gouvernement.

Diagnostiquer la maladie lourde au travail, « l’évènement CapSanté » 12 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , ,
add a comment

c-femmesLa maladie lourde au travail, voilà un sujet tabou. Comment le malade le vit-il, quelles sont les réactions dans l’entreprise ? Quel est le coût réel d’une maladie lourde pour l’entreprise (pertes de production induites par la maladie…) ? Comment maintenir le salarié malade dans une dynamique professionnelle ?

Il faut savoir que l’ignorance dans ce domaine coûte chaque année plus de 500 millions d’euros aux entreprises.

La ligue contre le cancer 92 vient de lancer « l’évènement CapSanté » qui a pour but de répondre à ces questions et d’en tirer des enseignements dans l’accompagnement des malades en entreprise tout en diminuant les conséquences négatives sur l’entreprise.

Pour se faire, « L’évènement CapSanté » lance un grand diagnostic santé des pathologies lourdes à partir du cancer dans le monde du travail, au travers d’un questionnaire axé sur deux grands thèmes :
– La représentation de la maladie dans l’entreprise
– Les stratégies d’adaptation des salariés face à la maladie ou au malade

Ce questionnaire est fait et suivi par le centre de recherche universitaire de Paris 10 Nanterre, partenaire de l’opération.

Pour participer à « l’évènement CapSanté », c’est facile :
– Vous pouvez, de manière individuelle, répondre au questionnaire sur le site de « l’évènement CapSanté »
– Si vous êtes une DRH et que vous souhaitez diagnostiquer votre entreprise, prenez rendez-vous sur le site dans « le coin du DRH » .

Le Crédit Mutuel et Véolia sont les entreprises pilotes dans la mise en place de ce dispositif.

Avoir une étude sociologique sur ce sujet, enseigner des stratégies comportementales et managériales adéquates en entreprise, voici les objectifs que s’est fixés « l’évènement CapSanté ».

Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé de 500€ pour les plus de 60 ans ! 10 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , ,
add a comment

mcdRoselyne Bachelot, la ministre de la santé, vient d’annoncer, hier, qu’elle voulait augmenter l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé pour les plus de 60 ans de 100€, passant ainsi de 400 à 500€ !
Mais qu’est donc cette aide ? L’ACS, l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, a été mise en place en 2005, et permet aux personnes à revenus modestes, mais pas assez pour avoir droit à la CMU-C, la couverture maladie universelle complémentaire, de bénéficier d’une complémentaire santé.

L’Assurance maladie envoie un chèque à faire valoir auprès de la complémentaire santé, par individu et selon l’âge. De plus, cette aide permet une dispense d’avance de frais lors des consultations médicales, sur la partie prise en charge par l’Assurance maladie, sur présentation d’une attestation.

Trois conditions doivent être remplies pour pouvoir bénéficier de cette aide :
– Etre en situation régulière
– Résider en France depuis plus de 3 mois
– Les ressources doivent être comprises entre le plafond d’attribution de la CMU (couverture maladie universelle) complémentaire et 20% au-delà, selon le foyer. Exemple pour une personne seule : entre 606€ et 727,25€ (au 1er janvier 2008).

Pour l’année en cours, cette aide est de :
–    100€ pour les personnes de moins de 25 ans
–    200€ pour les personnes de 25 à 59 ans
–    400€ pour les personnes de 60 ans et plus

« Je vais porter l’aide de 400€ pour les personnes âgées de plus de 60 ans à 500€ » déclarait Roselyne Bachelot, hier sur Canal+, pour « améliorer l’accès aux complémentaires ».

Il faut savoir qu’en France, aujourd’hui, 3,5 millions de français n’ont pas de complémentaire santé et la moitié pour des raisons financières.

Le classement des 50 meilleurs hôpitaux de France, par le Point! 6 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , ,
add a comment

istock_000003805030xsmall1

Le Point nous offre un classement des 50 meilleurs hôpitaux de France, dossier fait pas Philippe Houdart, François Malye et Jerôme Vincent.

Comment le Point fait-il ce classement ? Par l’envoi d’un questionnaire à 700 hôpitaux, et avec l’aide du programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI). Cette base de données, avec 15 millions de dossiers médicaux informatisés et anonymes, permet d’analyser les actes médicaux et chirurgicaux. Bien sûr, d’autres sources d’informations ont été utilisées, comme l’Office français de prévention du Tabagisme ou d’autres. De plus, des notes sur certains critères ont été donné, comme sur l’activité de l’hôpital, la spécialisation, la technicité… Pour résumé, un très gros volume d’informations a été analysé pour en arriver au classement.

Nous voici donc avec les 50 hôpitaux les plus performants réunis dans un tableau d’honneur. Et très intéressant aussi, les hôpitaux sont classés par pathologie, 50 au total! Vous pouvez donc ainsi trouver l’hôpital le plus performant dans les prothèses du genou ou encore dans la chirurgie du ronflement. La nouveauté du classement est, en autre, un classement pour le traitement des anévrismes cérébraux, les tumeurs de la vessie, les hépatites, la neurochirurgie…

Et les gagnants sont : Le CHU de Toulouse et le CHU de Lille qui sont 1er ex aequo ! Comme quoi, la capitale n’a pas spécialement les meilleurs soins, puisque le premier hôpital parisien arrive en 5ème position.

Merci donc au Point d’avoir réalisé cette étude et de nous avoir donné un outil de comparaison. Vous pourrez trouver avec, le meilleur hôpital, le plus proche de chez vous, pour une pathologie donnée.
Retrouvez ce classement sur le site du Point : Classement des hopitaux 2008.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 vient d’être adopté 5 novembre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , , ,
add a comment

e000112lDans mes articles précédents, je vous ai détaillé le projet de réforme de l’assurance maladie, présenté par Roselyne Bachelot, ministre de la santé.

Il prévoit de réorganiser les hôpitaux et de casser les barrières qui les séparent de la médecine de ville. Ce projet doit être discuté au Parlement au début de l’année 2009.

Mais la 1ère étape vient d’être passé, le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 vient d’être adopté, hier, par l’Assemblée nationale. Et rappelons que la sécurité sociale regroupe, entre autres, l’assurance maladie et les retraites.

Ce plan de financement, incluant un plan de redressement, prévoit de réduire le déficit de la sécurité sociale à 8,6 milliards d’euros.

Il est évident qu’une réforme de notre assurance maladie est indispensable, mais plus nous nous en rapprochons, plus je me demande si nous parlons bien d’une réforme, ou simplement de « pansements » mis ici ou là.

Pourquoi cette interrogation ? La taxation des complémentaires santé. En effet, par ce subterfuge, le gouvernement n’augmente pas l’impôt direct mais rend ce prélèvement indirect. Les complémentaires santé augmenteront leurs tarifs pour supporter les taxes supplémentaires, tout le monde le sait.

Un système de santé semi-publique, semi-privé semble être la direction prise, mais alors pourquoi ne pas l’annoncer clairement, par peur des grèves ?

Nous allons, dans les mois prochains, vers un début de réforme, mais ne nous leurrons pas, celle-ci doit se faire en profondeur pour que l’assurance maladie à la française reste un modèle dans le monde.