jump to navigation

L’automédication peut avoir des conséquences mortelles ! 22 octobre 2008

Posted by mutuelle in Actualites.
Tags: , , ,
trackback

Nous avons tous chez nous une armoire à pharmacie, remplie des tous les médicaments que nous n’avons pas finis ou de tous ceux que nous prenons régulièrement. Mais le saviez-vous, seulement un français sur deux, regarde à nouveau une ordonnance avant de reprendre un médicament, problématique quand même !

Lors du congrès national de la Société française d’ORL, qui se tenait à Paris, le Pr Patrice Tran Ba Huy a mis en garde contre les effets dangereux que peut avoir une automédication avec des anti-inflammatoires.

Petit rappel, comme son nom l’indique, l’anti-inflammatoire est un médicament destiné à combattre une inflammation. Les maladies qui résultent d’une inflammation sont les rhumatismes, les fractures, les stomatites, les lésions génitales et urinaires… Les anti-inflammatoires les plus vendus sont Voltarene, Profenid, Cortancyl, Celestene, Nifluril, Solupred.

Ces médicaments, pris sans ordonnance, peuvent avoir comme conséquence la diffusion d’infections dentaires ou pharyngées et conduire à des cellulites mutilantes voire mortelles. C’est une « infection extensive des tissus profonds de la face et du cou » et qui « nécessite une intervention chirurgicale en urgence et des soins prolongés en réanimation » ! Hélas, 7% des patients décèdent. Pour ceux qui en survivent, la moitié garde des séquelles esthétiques !

Pour soigner une simple angine ou une douleur dentaire, nombreux sont ceux qui prennent des corticoïdes ou des anti-inflammatoires. Et le problème est que ces médicaments peuvent favoriser la « survenue et la diffusion d’infections bactériennes » ! Comme le dit le Pr Patrice Tran Ba Huy  « à peu près tous nos patients ont pris des corticoïdes ou d’autres anti-inflammatoires dans les jours précédant l’hospitalisation, de leur propre chef ou sur les conseils d’un dentiste ».

Une étude rendue public par le Leem (Les entreprises du médicament) montre que, avant de reprendre un médicament :
–    56% des sondés regardent à nouveau l’ordonnance
–    46% demande conseils à leur médecin
–    42% à leur pharmacien
–     1 personne sur 5 dépanne ses amis avec ses propres médicaments

Nous ne sommes pas médecin, admettons-le ! Alors demandons conseil !

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :